Histoire de CC : création

HISTOIRE DE COCKTAIL CULTURE : NAISSANCE

Joël Aubin (voir sur ce Blog le billet du même nom), natif de Rots, ancien maire de la commune et ancien Président de Cocktail Culture se propose de nous exposer l'histoire de notre association. Il dispose pour cela d'archives personnelles, rigoureusement conservées. Mais surtout, il a été le témoin engagé  du début de Cocktail Culture.

Dans ce billet seront abordés les élèments suivants

     Le village de Rots avant Cocktail;

     Quelles animations y étaient présentes;

     Naissance de notre association.

Abdallah Akremi

LE VILLAGE DE ROTS AVANT COCKTAIL

 

Dans le livre : « Rots, un village normand chargé d’Histoire », les auteurs ont retracé la longue histoire de Rots.

On peut lire notamment en première page de ce livre le vieux dicton normand suivant :

«  Entre Caen et Bayeux, Mets-toi si tu peux. Et si tu veux être heureux, Vis entre Caen et Bayeux.

4000 ans avant J.C, on trouve les premières traces de présence humaine sur le territoire communale (nécropole mégalithique)

Site necropole 001

Ensuite de l’habitat gaulois, à la civilisation gallo-romaine, en passant par les mérovingiens, les normands notre village a traversé les siècles.

La population de Rots a connu de nombreuses fluctuations, notamment au XVIII. En 1760 Rots comptait environ 1100 habitants. En 1795 environ 1780 et en 1806 environ 1217.

Actuellement, avec environ 1500 habitants, nous sommes à peu près comme dans les années 1850.

Après la dernière guerre, les villages autour de Caen ont connu une forte démographie. Rots, par la volonté des élus, a connu un développement « maitrisé ». Jusqu’à la fin des années 80, les nouvelles constructions sont réalisées de façon isolée ou en petit lotissement de quelques maisons.

Le projet le plus important est né à la fin des années 80, il s’agit du VAL BAUDET. Environ 40 nouvelles familles sont venues s’installer dans notre village.

Ensuite, une longue pause fut établie, avant les nouveaux quartiers de la sente des fontaines et du château notamment.

Cette politique modérée a permis, à chacun, ancien habitant et nouveau, de trouver son épanouissement dans la vie collective et associative.

Le maintien d’une vie sociale de qualité, autour du fonctionnement des services, tels que l’école maternelle, l’école primaire ou la poste.

Les écoles rénovées et agrandies, le centre d’animation, le cœur de bourg et plus récemment les coteaux de la Mue apportent un environnement favorable à la vie en bonne harmonie de tous.

Aujourd’hui le village n’est plus tout à fait le même que celui de mes jeunes années, mais nous ne vivons plus,  non plus dans le même monde.

Rots annees 80 001

Au fil des mois, et de l’actualité municipale et associative, on peut observer que chacun : enfants, adolescents, jeunes parents, adultes et ainés sont à même de s’épanouir à Rots.

C’est à nous tous d’œuvrer pour ne pas faire mentir le dicton «  Si tu veux être heureux, vis à Rots »

QUELLES ANIMATIONS A ROTS

 Qu’y avait-il comme vie associative à la fin des années 70 à ROTS ? La mise en place d’une organisation.

 

Après la guerre de 40, la vie associative de Rots était déjà bien établie.

L’association la plus ancienne, c’est  «l’amicale des anciens combattants », association crée vers 1926.

La J S R ou Jeunesse Sportive de Rots rassemblait les amateurs de football, chaque dimanche de match, les spectateurs étaient nombreux autour du terrain de foot.

L’association cultuelle de ROTS - AUTHIE pour la paroisse, l’association de chasse, chacune dans leur domaine apportaient une vie associative.

Après mai 68, un vent de liberté et de créativité apporta une évolution notable de la vie des français, et les habitants de ROTS ne sont pas restés à l’écart de cette évolution.

En 1979, à l’initiative de Claude LEMIERE et de Joël LEGALLAIS, l’association de Sauvegarde et de Mise en valeur de la commune de ROTS est créée.

194 1

Cette même année Madame VINCENT dépose en préfecture, la déclaration officielle du club de l’amitié et des personnes âgées.

En 1980, Dominique SAUVALLE, maire à  l’époque, aidé de sa mère Monique CHABERT ouvre une bibliothèque pour tous.

Dominique sauvalle 001

A cette même époque, se crée l’association des parents d’élèves de Rots, le Comité de Jumelage, l’association d’aide à domicile en milieu rural et le tennis club de Rots, entre autres.

En ce qui me concerne, je me suis particulièrement engagé dans le Foyer des Jeunes de Rots, qui devient par la suite Maison des Jeunes de Rots.

C’est à l’initiative d’un groupe de jeunes du village que ce projet est né. Avec l’aide précieuse de Fernande et Claude LEMIERE, le Foyer des Jeunes de Rots est enregistré à la Préfecture de Caen le 30 octobre 1979.

Dans l’article 2 des statuts on peut lire : « cette association a pour objet la création, la gestion et le contrôle du Foyer des Jeunes de Rots. Il offre aux jeunes comme aux adultes, la possibilité de prendre conscience de leurs aptitudes, de développer leur personnalité et de les préparer à devenir les citoyens actifs et responsables d’une communauté vivante. »

Les vocations ne se sont pas fait attendre, en effet en 1983, la Maison des Jeunes de Rots proposait les activités suivantes :

  • Cyclotourisme avec comme responsables : Alain DELHOMMEAU et Marcel MURZOT

  • Alain d
  • Gymnastique avec Annick LECLOUAREC

  • Img 3251
  • Tennis de table avec Christophe LEMIERE

  • Danses classiques et modernes avec Mauricette CAMPO

  • Mauricette campo 001
  • LABO-PHOTO avec Philippe BOURDON

  • PETANQUE avec Jérôme AUBIN

  • TRAVAUX MANUELS avec Mesdames ALLIAUME, LEULLIER et ZAMARA

D’autres activités sont venues enrichir ce programme : la boxe française, l’atelier cuir.

En 1998, la Maison des Jeunes devient l’Association Loisirs de ROTS ou l’A L R. L’association assure  dorénavant la fédération des différentes activités. C’est dans ce contexte que COCKTAIL CULTURE devient en 1993 une des activités fédérées par l’A L R.

En 1995, l’A L R disparait pour faire place à  l’Association Sport et Loisirs de Rots ou l’A S L R afin d’intégrer la notion d’activités sportives dans le titre de l’association. En 1996, après plusieurs mois d’études et de réflexions les jeunes créent  « Anima Jeunes ». Un animateur assurera l’encadrement et la formalisation des projets des jeunes de la commune. Le travail accompli par une équipe composée de jeunes, de la municipalité et de deux habitants de Rots, Robert Merle et Vincent AUBIN a permis de mettre en place cette activité. Richard PINCON sera le premier Président d’Anima Jeunes.

Dans le cadre de l’A S L R, chaque section est indépendante et dispose d’un bureau élu en Assemblée Générale de section et de son propre compte en banque.

Après la disparition de l’A S L R, chaque section va se constituer en association indépendante, c’est la forme que nous connaissons encore aujourd’hui.

CREATION DE COCKTAIL CULTURE

 

 

Début 1993, à l’initiative du maire de l’époque Henri VAUVRECY, Max PLANCHON et Joël AUBIN se sont rencontrés, avec leurs épouses pour un apéritif afin de faire connaissance.

Henri vauvrecy

A l’époque, Max, jeune retraité, souhaitait prendre une part active dans la vie communale.

077

De mon côté, après ma démission de Maire en 1991, j’étais « en pleine traversée du désert ! » et la vie communale me manquait.

Petit à petit le projet de COCKTAIL CULTURE a mûri. Après plusieurs réunions informelles, avec les élus et quelques sympathisants, nous avons décidé de créer la section COCKTAIL CULTURE dans le cadre de l’Association Loisirs de Rots.

Il y avait une certaine urgence à formaliser l’activité, les cérémonies anniversaires du 50éme du Déparquement approchant à grands pas.

Le 16 décembre 1993, COKTAIL CULTUE a tenu son Assemblée Générale Statutaire. A l’issue de l’assemblée le premier bureau fut constitué :

 

  • Président : Joël AUBIN

  • Vice-Président : Max PLANCON

  • Trésorier : André MARIE

  •  
  • Andre marie 1Trésorière-adointe : Solange AUBIN

  • Solange aubin
  • Secrétaire : Robert MERLE

  • Robert merle 001
  • Secrétaire Adjointe : Nadine VAUVRECY

  • Nadine vauvrecy 001

COCKTAIL CULTURE fut présentée officiellement à la population et  à la presse le 7 janvier 1994, un article de la Renaissance du Bessin ci-dessous donne un compte rendu détaillé de la naissance de notre association.

Cc1 1

Dès la présentation de notre programme, un peu  plus de 40 habitants du village ont pris une adhésion à COCKTAIL CULTURE. 20 ans après, certains sont toujours membres.

A la rentrée de septembre 94, COCKTAIL CULTURE a ouvert deux activités :

  • Des cours de peinture avec Marc DEGIEUX

  • Un atelier couture avec Mesdames LEMIERE et PLANCHON

De même le prix Micheline MERLE fut mis en place à la demande de son époux Robert.

Pourquoi le nom de COCKTAIL CULTURE : en 1993, lors de la création de cette activité, c’est mon fils Vincent qui eut l’idée du nom. Il résume la volonté de l’association de développer la culture sous ses différents aspects, à l’image des cocktails qui existent en une multitude de recettes.

Joel aubin

Joël Aubin- 15 septembre 2014

 

Joël Aubin; Cocktail Culture de Rots; Max Planchon; Claude Lemière;

Ajouter un commentaire