Vous trouverez dans les pages suivantes les 12 dernières newsletter

Vous pourriez en prendre connaissance au cas où vous ne les auriez pas reçues

 

 

 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #78

VENDREDI 21 AOUT 2015

Capture 2

www.cocktail-culture-rots.fr

cocktail.culture.rots@gmail.com

 

SPECTACLES ET CULTURE A ROTS

Img 2906

Il s'agit d'une nouvelle section de Cocktail Culture, placée sous la responsabilité de Catherine Besnier. L'objectif est de proposer des manifestations à dominante culturelle. Ceci n'exclue pas les aspects de distraction et de convivialité. Nous vous proposons 3 thèmes.

A 1

I-Sorties spectacles

 

Des sorties en co-voiturage seront organisées pour assister à des spectacles. Les représentations sont essentiellement choisies à l'espace Jean Villar.Si un spectacle dans une autre salle  attire notre attention, nous pouvons également le programmer. Pour ces manifestations, comme pour les suivantes, il est nécessaire de s'inscrire auparavant.

 

II-Sorties et évasion

 

Des sorties distrayantes ou culturelles seront aussi proposées. Elles se feront en co-voiturage ou par l'intermédiaire de voyagistes. Ce pourrait être une destination programmée ou l'existence d'un évènement majeur (par exemple le festival impressionniste en Normandie).

 

III-Culture et détente à Rots

Tout ce qui précède n'empêche pas l'organisation de manifestations à Rots ; il peut s'agir de spectacles, de soirées, de fêtes.

Les détails, calendrier et programme se trouvent sur le site. Pour les consulter, cliquez sur le lien suivant : Spectacles et Culture à Rots.

Img 0031

 

RELAIS DE LA MEMEOIRE

Return to rots

May Rorisson, fille d'un membre du 46è Royal Marine Commando ayant participé à la libération de Rots, remue ciel et terre afin que les derniers vétérans survivants reçoivent la Légion d'Honneur, comme le gouvernement français avait prévu de le faire. Si elle se bat avec une énergie toute écossaise, c'est qu'elle souhaite que ces vétérans fassent partie de la promotion de septembre. Cela ne lui suffit pas : elle souhaite également que cette remise ait lieu à Rots. Je ne vous parle pas du bonheur et de l'émotion que ressentent les vétérans ; leur attente est grande face à cette marque de reconnaissance.  May a écrit à des journaux britanniques dont l'un d'eux a publié un article et des photos, écrit et téléphoné au Ministère des Affaires Etrangères de Londres et sollicité beaucoup de monde. Elle a demandé le soutien de Cocktail Culture, de membres de l'équipe du Relais de la Mémoire, d'habitants recevant régulièrement les vétérans lors de leurs séjours à Rots. Ainsi sont impliqués dans cette aide Mme et M. Lemouton, M. Joël Aubin, Mme Patricia Leullier ainsi que la Municipalité, par l'intermédiaire de M. le Maire. Nous attendons maintenant la réponse française.

Img 1493

Dsc04483 1

 

Association Cocktail Culture Rots

 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #79

MARDI 13 OCTOBRE 2015

LEGION D'HONNEUR

Un vétéran de la 2. Guerre Mondiale ne verse pas de sang jusqu’à la remise de médaille qui l’avait “poignardé” dans la poitrine.

 

JOHN HARRISON  a survécu la guerre sans une égratignure, mais il fut blessé par une fonctionnaire qui l’avait blessé accidentellement en épinglant la médaille, la Légion d’Honneur.

 

Un héros de la 2. Guerre Mondiale qui avait survécu la Campagne de la Normandie sans une seule égratignure fut blessé pendant la remise de médaille, la plus haute distinction de France, quand une fonctionnaire l’avait “poignardé`” avec les épingles de sa médaille.

L’ancien du 46. Royal Marines Commando se retrouvait avec du sang sur sa chemise au cours de la cérémonie de remise de la Légion d’Honneur. Madame la Sécretaire Générale de la Préfecture de Calvados aviait piqué la poitrine de JOHN.

JOHN, qui a 93 ans et habite ST. JOHN PEASEDOWN près de BATH, a pris à la légère  l’incident qui a eu lieu au cours de la cérémonie à la COMMUNE de ROTS. John et ses camarades avaeint joué un rôle dans la libération de ce village.

MR. HARRISON  a reçu l’honneur avec deux autres vétérans du 46. Royal Marines Commando. La peau de sa poitrine fut percée quand la fonctionnaire avait épinglé la médaille à sa poitrine. Il n’avait guère remarqué l’égratignure. Un peu plus tard, sa fille qui assistait à la cérémonie avec des autres membres des familles des Commandos avait vu le sang.

Hier, rentré à sa maison  à North Somerset, JOHN avait plaisanté : <<J’ai combattu dans la Campagne de la Normandie sans souffrir une seule égratignure, et maintenant j’ai versé du sang à ROTS.

C’est possible que j’ai senti quelque chose au moment de la blessure, mais certainement rien qui m’avait fait soudain sursauté. Un peu plus tard, ma fille m’avait demandé : “Qu’est que c’est, tu as du sang sur ta chemise?” Et alors j’ai vu quelques petites  gouttes de sang, à peine visibles.>>

La cérémonie a eu lieu le vendredi dernier devant la stèle à la mémoire des 22 camerades qui sont tombés pendant les combats pour libérer le village de ROTS.

IVOR TURNER, 91 ans, de WESTON-SUPER-MARE et HARRY SALE de COVENTRY ont aussi reçu la distinction. L’année dernière PRÉSIDENT HOLLANDE avait annoncé que la Légion d’Honneur serait décernée à tous les vétérans alliés survivants  de la Campagne de la Normandie.

En juin 1944 les Commandos ont reçu l’ordre de nettoyer la vallée de la Mue. Ils se trouvaient en face à la 12. SS-PanzerDivision HitlerJugend, des soldats d’élite de HITLER. La bataille était féroce at avait duré plusieurs heures. Les Allemands ont perdu 122 soldats, les Commandos 22 tombés.

Mr. TURNER et Mr. HARRISON sont très modestes en ce qui concerne le rôle qu’ils avaient joué dans cette opération et ils disent que cette distinction reconnaît le courage de leurs camerades. Ils ont lu les noms de Commandos tombés à ROTS à tour de rôle.

Là ils ont fait la connaissance de HERR ERICH BISSOIR, un vétéran allemand qui se trouvait le 11 juin 1944 à ROTS, quand les mitrailleuses ont balayé les rues et les champs de blé. Les trois ont joigné les mains.

Mr. HARRISON a dit : << Il était très amicale et j’étais très content de faire la connaissance d’un homme “de l’autre côté’. Il nous a raconté qu’il était estafette et avait une  motocyclette avec side-car. Il a dû aller d’une unité à l’autre et le 11 juin il se trouvait à ROTS, où il avait transporté deux soldats allemands blessés. Il avait visité ROTS plusieurs fois.>>

Mr. TURNER et Mr. HARRISON ont visité ROTS maintes fois. Pendant une soirée conviviale, JOHN HARRISON avait fini son discours avec le mot “amitiés” en anglais et allemand.

Il y a eu des soucis concernant la durée de temps nécessaire pour que les vétérans reçoivent la médaille. Au Royaume-Uni 2800 vétérans ont fait la demande au MInistre de la Défense en Angleterre, qui doit examiner de près les demandes et les transmettre à l’ambassade de France à Londres. Tant de bureaucratie.

May Rorrison, fille d’un Commando , a rendu toute la chose publique et avait lancé une campagne pour accélérer le processus pour les anciens camerades de son père décédé. M. Jacques Virlouvet , maire de ROTS, s’en occupait aussi.

Hier elle avait dit qu’ell avait “versé de gros sanglots, les larmes de fierté pour les trois, les larmes de tristesse et de joie”.

 

 

Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #81

COCKTAIL CULTURE vous souhaite un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d'année

 

Le rire d’un enfant

Le rire d’un enfant c’est le chant le plus pur

Et le plus merveilleux qu’il soit donné d’entendre…

Il s’élève parfois dans le ciel bleu azur

Pour colorer nos vies des teintes les plus tendres….

Le rire d’un enfant, quelle douce musique

Que l’on voudrait pouvoir écouter tous les jours….

C’est une symbolique envoûtante et magique

Qui nous rend plus heureux et nous remplit d’amour…

Le rire d’un enfant c’est comme un clair ruisseau

Dont on aime jouir en juillet du murmure

Un son rafraichissant et pur comme cette eau

Et qu’on aime écouter parce qu’il nous rassure…

Le rire d’un enfant et renaît l’espérance

Qui, dans nos cœurs, parfois, tarde à revenir…

Le rire d’un enfant et revit notre enfance

L’espace d’un instant qu’on voudrait retenir…

ISIS

Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #82

DIMANCHE 3 JANVIER 2016

cocktail.culture.rots@gmail.com

cocktail-culture-rots.fr

Capture 2

 

ANNEE NOUVELLE

11693921 10153822899167590 8780663952466923386 n 1

 

Adieu 2015, année morose, triste et parfois tragique. Cocktail Culture souhaite à tous ses adhérents, ses sympathisants et ses partenaires une belle nouvelle année, centrée sur le partage, la convivialité et la culture. C'est une année qui voit notre Normandie réunifiée, avec un événement exceptionnel : le festival impressionniste. Par ailleurs, de nombreuses manifestations sont programmées pour fêter le 950eme anniversaire de la bataille d'Hastings.

Le conseil d'Administration et le Bureau de Cocktail Culture vous transmettent leurs meilleurs vœux.

1404770 765281533577042 8561083617780282252 o

 

SPECTACLE

A 1

 

La section Spectacle et Culture vous propose notre sortie de janvier; elle aura lieu le 26 à 19h30. Il s'agit de "Silence" que nous aurons le plaisir de voir à l'espace Jean Vilar. Inscriptions auprès de Catherine (coordonnées sur le site).

Spectacle du 26 01 2016 1

 

CABARET

Soiree annees 80 verso

 

Le 13 février 2016 à 20h, nous vous proposons notre soirée cabaret à la salle d'Animations de Rots. Le spectacle autour des années 80 sera produit par la troupe de Didier Tafflé, tandis que la restauration sera assurée par Ménard Traiteur. Inscriptions et renseignements auprès d'Alain Loyau (02.31.26.51.98 / 06.31.38.71.18 /alain.loyau@orange.fr).

Soiree annees 80 recto

 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #83

VENDREDI 29 JANVIER 2015

Capture 2

cocktail.culture.rots@gmail.com

cocktail-culture-rots.fr

 

ROTS

 

La municipalité de Rots, en lien avec l'école, organise une soirée ce samedi à la salle d'animations. Le thème en sera "Les danses folkloriques".

Affiche bal folk

 

CABARET

Img 0031

Le 13 février sera la veille de la Saint Valentin et aussi le milieu des vacances scolaires. Mais cela vous empêche-t-il de venir à notre soirée cabaret ? Non, n'est-ce pas ? Cela tombe bien, il reste encore des places disponibles.

001 5

 

ARTISTES

Bowie

 

2016 démarre tristement d'un point de vue artistique et culturel; plusieurs artistes  ont baissé le rideau définitivement. Saluons leur mémoire : David Bowie, Michel Delpech, Michel Galabru, Michel Tournier, Etorre Scola, Edmonde Charles Roux, Jacques Rivette et bien d'autres. Après la chanson de Bowie et avant un extrait  de "Vendredi ou les limbes du Pacifique" (Gallimard, 1969) de M. Tournier, voici la bande annonce du film d'Etorre Scola, Le Bal.

Bal

TOURNIER

194292 tournier image jpg 89689

"A Speranza, il n'y a qu'un point de vue, le mien, dépouillé de toute virtualité. Et ce dépouillement ne s'est pas fait en un jour. Au début, par un automatisme inconscient, je projetais des observateurs possibles - des paramètres - au sommet des collines, derrière tel rocher ou dans les branches de tel arbre. L'île se trouvait ainsi quadrillée par un réseau d'interpolations et d'extrapolations qui la différenciait et la douait d'intelligibilité. Ainsi fait tout homme normal dans une situation normale. Je n'ai pris conscience de cette fonction - comme de bien d'autres - qu'à mesure qu'elle se dégradait en moi. Aujourd'hui, c'est chose faite. Ma vision de l'île est réduite à elle-même. Ce que je n'en vois pas est un inconnu absolu... Partout où je ne suis pas actuellement règne une nuit insondable. Je constate d'ailleurs en écrivant ces lignes que l'expérience qu'elles tentent de restituer non seulement est sans précédent, mais contrarie dans leur essence même les mots que j'emploie. Le langage relève en effet d'une façon fondamentale de cet univers peuplé où les autres sont comme autant de phares créant autour d'eux un îlot lumineux à l'intérieur duquel tout est - sinon connu - du moins connaissable. Les phares ont disparu de mon champ. Nourrie par ma fantaisie, leur lumière est encore longtemps parvenue jusqu'à moi. Maintenant, c'en est fait, les ténèbres m'environnent.
Et ma solitude n'attaque pas que l'intelligibilité des choses. Elle mine jusqu'au fondement même de leur existence. De plus en plus, je suis assailli de doutes sur la véracité du témoignage de mes sens. Je sais maintenant que la terre sur laquelle mes deux pieds appuient aurait besoin pour ne pas vaciller que d'autres que moi la foulent. Contre l'illusion d'optique, le mirage, l'hallucination, le rêve éveillé, le fantasme, le délire, le trouble de l'audition... le rempart le plus sûr, c'est notre frère, notre voisin, notre ami ou notre ennemi, mais quelqu'un, grands dieux, quelqu'un!"

51vtmp5qgdl ss500

 

 
 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #84

JEUDI 18 FEVRIER 2016

Capture 2

cocktail.culture.rots@gmail.com

cocktail-culture-rots.fr

RELAIS DE LA MEMOIRE

Sans 25

Un vétéran, libérateur de Rots, est décédé. Cocktail Culture, ainsi que d'autres bénévoles et habitants, connaissaient bien M. Ivor Turner. Voici ce qu'en disent Mme et M. Lemouton, amis d'Ivor :

"Bien qu'il ne soit revenu à Rots qu'à partir du 65ème anniversaire, Ivor y a trouvé une seconde patrie. Il s'est très vite attaché fortement à notre village et a beaucoup apprécié l'accueil et les honneurs qui lui ont été rendus, avec une fin en beauté pour la légion d'honneur. Il nous disait que Rots était le seul endroit où il se sentait vraiment en vacances. Malgré son âge il était toujours partant pour venir et la dernière fois qu'on l'a reconduit au bateau il espérait encore revenir en juin prochain."

Dsc04690

Les obsèques auront lieu en Angleterre le 19 février 2016 à 13h30, heure britannique.

LE GLAS

392

Les cloches de l'église de Rots sonneront le 19 févérier vers 15h durant les obsèques. Nos amis Josie et Steve ont réagi ainsi à cette attention :

"Réponse de Josie :
Thank You Anne Marie, The people of Rots are amazing! Mike & I were really touched to think that the church bells  will be ringing for Ivor. He would be welling up if he knew, maybe he does, who knows? I am pleased  May Rorrison will be over, it will give me the chance to thank her personally for all her hard work  in getting the medal for Ivor.

046 2

Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais voici à peu près ce qu'elle dit :
Merci Anne Marie, les gens de Rots sont incroyables! Mike et moi avons été vraiment très touchés de penser que les cloches de l'église vont sonner pour Ivor. Il serait très ému (aux larmes) s'il le savait, peut-être le sait-il, qui sait?
Je suis contente que May Rorisson vienne, cela me permettra de la remercier personnellement pour tout le mal qu'elle s'est donné afin d'obtenir la médaille pour Ivor.

Réponse de Steve :
 I will print this E mail.  Because it is so Beautiful that the Church Bells will Ring  Simultaneously so that Both Towns are in full communion with each other. On this Very Special Day.

Je vais imprimer ce mail car c'est si beau que les cloches des églises sonnent en même temps. Les 2 villes seront en communion totale l'une avec l'autre en ce jour très spécial."

Ivor

CABARET

12743967 825815877528481 290207684044264987 n

En collaboration avec le Club Gymnastique de Rots, Cocktail Culture a organisé une soirée cabaret centrée sur les annéees 80. 270 spectateurs y ont participé et ont été satisfaits de leur soirée. L'équipe de préparation (Muriel, Claudine, Annick, Catherine, Françoise), coordonnée par Alain ont pu mener à bien ce projet. Nous vous donnons rendez-vous le WE du 10 juin pour un partage convivial, mettant en valeur les activités de l'association.

Biquet



 

 

 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #85

SAMEDI 30 AVRIL 2016

Capture 2

cocktail-culture-rots.fr

cocktail.culture.rots@gmail.fr

 

WEEK-END ASSOCIATIF I

A 1

La section Spectacle et Culture de notre association organise modestement deux jours de fête pour le plaisir, nous l'espérons, de nos adhérents et de tous nos sympathisants. Nous vous détaillons le programme dans cette newsletter et dans la suivante. Nous sommes prêts à vous accueillir.

Repas vendredi 2

VENDREDI 10 JUIN 2016

Démarrage

Photo 9

L'accueil du public commence à 17h30 au château de Rots.Une buvette est à  votre disposition sur le site.

La chorale "ALDEROS", association de Rots, ouvrira les festivités par une représentation sur les marches du château si le temps le permet.

En effet, Mireille et Claude Grandsire ont la gentillesse de nous accueillir dans ce beau décor.

Après la représentation, le Conseil d'Administration  de notre association se fera un plaisir de vous offrir un apéritif.

30 05 2010 alderos cathedrale 16

Repas

Chacun pourra amener son pique-nique; le cadre s'y prête et une buvette sera à votre disposition. Cependant, nous avons prévu une restauration consistant en un plateau repas (16€50, l'unité). Il est  impératif d'effectuer une réservation, faute de quoi, nous ne pourrions pas vous satisfaire. Pour cette soirée et les réservations des plateaux repas (élaborés par le traiteur Grandsire), s'adresser à : Catherine Besnier : jacky.besnier@sfr.fr ou 06 76 95 50 04.

Concert

Vers 21h, en imaginant un temps de rêve, on se lâche et on prend son pied, pour s'exprimer familièrement. Car les "Bons Voisins" seront en concert. Libres à vous  et à votre corps de suivre la rythmique de la musique. Pas de prise de tête, comme diraient les jeunes. Ce spectacle, comme l'ensemble de la soirée, exception faite des boissons et des plateaux repas, est gratuit.

20150113041724 6068e9d4 me

 

Football

 

 

Comme chaun le sait, notre WE s'inscrit déjà dans une programmation réalisée par la commune. Il faut y ajouter le championnat d'Europe des Nations de foot-ball. Calmez-vous et croyez que nous aimons aussi. C'est pourquoi, nous avons prévu les retransmissions de l'ouverture et du match de l'équipe de France. Inutile d'amener de la bière ou de l'eau; il y'en aura.

Feux

Feu

Concluant la soirée d'une manière chaleureuse, des feux de la Saint-Jean modestes (si tout va bien) seront réalisés. Après quoi, rendez-vous au lendemain.

 

 

 
 
 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #86

MERCREDI 25 MAI 2016

www.cocktail-culture-rots.fr

cocktail.culture.rots@gmail.fr

Capture 2

WE ASSOCIATIF

A 1

Comme convenu, voici la suite du programme pour le WE

SAMEDI 11 JUIN 2016

Château

Photo 9

Durant la matinée, promenade libre dans le parc du château. si vous le souhaitez, vous pourrez y pique-niquer. Une buvette sera disponible à partir de 11h30. Pour nous permettre de réaliser les différentes activités et, par égard pour les propriétaires, vous voudrez bien avoir l'obligeance de garer vos voitures à l'extérieur du château.

Pétanque

Visuel petanque

Comme chaque année, un concours de pétanque sera proposé. Il s'agit d'un concours amical, sans enjeu. Il est ouvert aux adhérents, aux habitants de Rots, leurs amis, leur famille. C'est un concours en doublette (5€ par personne). Inscriptions auprès de Michel Moullin : 02 31 26 51 13.

Des jeux extérieurs seront installés pour permettre aux enfants de s'amuser. Ce sont des jeux qui ont été fabriqués par Alain Delhommeau, ancien directeur des écoles.

Atelier Arts Plastiques

Photo 26

Pendant ce temps, les adultes et les enfants de notre atelier de peinture, vous proposeront une mini-exposition de leurs réalisations. Un vernissage aura lieu samedi vers midi. Les autres expositions, modestes, se tiendront également : scrapbooking, atelier floral.

Musique

 

De la musique... Un concert de nos amis de l'association "Mue'sique" aura lieu vers 17h30, suivi par les "Lectures dans les Jardins".

Fhg 1 002

Comité de Jumelage

Queques uns de nos amis vétérans ou de leurs enfants, seront présents à un moment ou un autre avec nous. Mais le Comité de Jumelage accueille leurs homologues britanniques et  prendront le relais de l'organisation. Que se passera-t-il ensuite ? D'abord un repas au château (nécessité de réserver : 35€ par personne : détails et menu dans une prochaine newsletter). Ensuite, l'ensemble Harmonia Cordis (répertoire classique renaissance) donnera un concert.gratuit.

046 2

Cocktail Culture

Voilà ce que nous vous proposons avec le Comité de Jumelage. Nous avons beaucoup de concurrence : la mairie qui organise également une manifestation pour nos amis, Bretteville qui veut aussi faire des choses et la TV qui retransmet un match de l'équipe de France (heureusement, nous avons un grand écran). Venez si vous le souhaitez ou pouvez.

Feu

 
 
 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #87

DIMANCHE 29 MAI 2016

www.cocktail-culture-rots.fr

cocktail.culture.rots@gmail.com

Capture 2

FÊTE DES MERES

M

A toutes les mamans du monde : que serions-nous sans vous !

EXTRAIT

Le passage ci-dessous est tiré du livre de Lydie Salvayre "Pas pleurer".

Avt lydie salvayre 31Lydie Salvayre

SITUATION DE L'EXTRAIT

Il se situe au début du roman. La narratrice écoute sa mère égrener avec passion ses souvenirs remontant à l'époque de la guerre civile d'Espagne. L'auteure croise ces informations avec l'étude approfondie des "Grands Cimetières sous la lune" de Georges Bernanos. Il y a plusieurs manières de parler des mamans : en voici une.

Georges bernanosGeorges Bernanos

"PAS PLEURER"

 

Le 18 juillet 1936, ma mère, accompagnée de ma grand-mère, se présente devant los señores Burgos qui souhaitent engager une nouvelle bonne, la précédente ayant été chassée au motif qu’elle  sentait l’oignon. Au moment du verdict, don Jaume Burgos Obregon tourne vers son épouse un visage satisfait et, après avoir observé ma mère de la tête aux pieds, déclare sur ce ton d’assurance que ma mère n’a pas oublié : elle a l’air bien modeste. Ma grand-mère le remercie comme s’il la félicitait, mais moi, me dit ma mère, cette phrase me rend folle, je la réceptionne comme une offense, comme une patada al culo, ma chérie, una patada al culo qui me fait faire un salto de dix mètres en moi-même, qui ameute mon cerveau qui dormait depuis plus de quinze ans et qui me facilite de comprendre le sens des palabres que mon frère José a rapportées de Lérida. Alors quand on se retrouve dans la rue, je me mets à griter (moi : à crier), à crier ; Elle a l’air  bien modeste, tu comprends ce que ça veut dire ? plus doucement pour l’amour du ciel implore ma mère qui est une femme très éclipsée. Ça veut dire, je bouillais ma chérie je bouillais  ça veut dire que je serai une bonne bien bête et bien obéissante ! ça veut dire que j’accepterai tous les ordres de dona Sol sans protester et que je laverai son caca sans protester ! ça veut dire que je présenterai toutes les garanties d’une perfecte idiote, que je rechisterai jamais contre rien, que je causerai aucune moleste d’aucune sorte ! ça veut dire que Don Jaume me payera des, comment dis-tu ? des clopinettes, et qu’en plus il me faudra lui dire michisimas gracias avec cet air modeste que me va si bien.

8940 l 1024x1024

Seigneur Jésus, murmure ma mère la mirade alarmée, plus bas, on va t’ouir. Et moi je grite encore plus fort : je me fous qu’on m’ouit, je veux pas être bonniche chez les Burgos, j’aime mieux faire la pute en ville ! pour l’amour du ciel, me supplique ma mère, ne dis pas de bêtises. Ils nous ont même pas invitées à nous assir, je lui dis révoltée, ni même serré la main, je me raccorde (moi : je me rappelle), je me rappelle brusquement que je souffre d’un panadis au pouce et que j’ai le doigt bandé, panaris si tu veux, mais ne me rectifie pas à chaque mot sinon j’y arriverai jamais. Alors ma mère pour me pacifier me rappelle à voix susurrée les bénéfices considérables qui m’espèrent si je suis engagée : que je serai logée, que je serai nourrie et que je serai nettoyée, que j’aurai une vacation tous les dimanches pour aller danser la sardane sur la place de l’Eglise, que je toucherai un petit salaire et une petite prime annualle avec quoi je pourrais me constituer un petit trousseau, et à mettre de côté. A ces mots, je clame : plutôt morir ! Dios mio, souspire ma mère en jetant des mirades angoissées sur les deux files de maisons qui bordent la ruelle. Et moi je me mets à courir à toute vélocité vers mon grenier. La guerre , heureusement, éclate lendemain, ce qui fait que je ne suis jamais allée faire la bonne ni chez les Burgos, ni chez personne ? La guerre, ma chérie, est tombée à pic nommé

1550933 gf

 
 
 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #88

MERCREDI 8 JUIN 2016

www.cocktail-culture-rots.fr

cocktail.culture.rots@gmail.com

Capture 2

JUMELAGE

Les membres du  Comité de Jumelage reçoivent les habitants de Saint-Cyres au château de Rots le samedi 11 juin en soirée.L'ensemble musical Harmonia Cordis leur proposera un concert de musique renaissance anglaise.

Dscn1058

ROTS, Rendez-vous 44

C'est le nom de la nouvelle section de Cocktail Culture (Nous vous en reparlerons ultérieurement).

Sans 25

LEGION D'HONNEUR

Une délégation d'habitants de Rots, avec des élus, s'est rendue en Angleterre pour la remise d'une Légion d'Honneur à un de nos vétérans, ayant libéré Rots. Anne-Marie et Hervé Lemouton, représentant les habitants du village et Cocktail Culture, en parlent ainsi :

"En quelques mots : nous étions attendus au pub "The Lion" entre 12h et 13h. Nous sommes arrivés après quelques embouteillages à 12h30. De nombreux invités étaient déjà là et nous ont très chaleureusement accueillis.

 

Notre petite cérémonie a eu lieu avant le repas en présence d'un représentant de la presse anglaise.

 

Nous nous sommes  déplacés pour honorer notre ami le vétéran Idwal Symons qui a participé à la libération de notre village, et le féliciter d'avoir reçu la Légion d'Honneur.

 

Petits discours tant côté anglais que français, et accolades. Idwal était un homme heureux (ça se voit sur les photos). Il a parlé à son tour avec beaucoup d'humour.

 

Puis tout le monde a levé son verre en son honneur.

 

Cette petite cérémonie a été suivie d'un buffet froid, avec répartition des participants entre le petit jardin où le soleil brillait et 3 petites salles du pub. Le repas a été généreusement offert aux rotiers par Simon Horsington.

 

Nous nous sommes quittés, enchantés, vers 18h."

 

Legion d honneur 9

 

FOIRE AU GRENIER

 

L'association des parents d'élèves organise une foire au grenier en juin. Les bénéfices seront exclusivement versés pour les activités scolaires des enfants.

 

Affiche foire aux greniers

 

PLAINE DE VIE

 

Nous nous associons à nos amis de Plaine de vie qui organisent une escapade à Tombelaine le samedi 10 septembre.

 

Tombelaine 1

 

VENDREDI 10 JUIN

 

Comme nous vous l'avions indiqué,nous avons le plaisir de vous inviter à une fête populaire les vendredi 10 et samedi 11 juin. Chorale, concert, feux modestes de la Saint-Jean, ballade commentée dans le Parc du château, tournoi de pétanque, lectures dans le  château... Venez nombreux, si vous le souhaitez, afin que les bénévoles continuent à se mobiliser.

 

20150113041724 6068e9d4 me

 

PLAINE DE VIE (BIS)

 

Ils ont des idées nos amis. Ils ont prévu des Lectures dans les Jardins, idée que nous avons reprise à notre compte; mais ils ont de l'avance.

 

Projet affiche 5 copie 1

 

 

 

 
 
 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #89

DIMANCHE 19 JUIN 2016

cocktail-culture-rots.fr

cocktail.culture.rots@gmail.com

Capture 2

FÊTE DES PERES

Fete 20des 20peres 202016

Dans les années 70, la nouvelle psychiatrie, la psychanalyse, la sociologie ont le vent en poupe. Et mai 68 n'était pas trop loin. La littérature, le cinéma et la chanson s'en sont inspirés. Le patriarcat a vécu. Voici une chanson  qui est critique vis-à-vis du père. Mais qu'il soit absent ou présent, le père, ou la fonction paternelle, occupe les esprits.

LE PERE PRODIGUE : G. Chelon

Chelon

Ah ! Te voilà, toi

J’peux pas bien dire que je te reconnaisse

J’étais vraiment à fleur d’jeunesse

Quand tu nous as laissés tomber

Mais pour le peu que j’me rappelle

De la tête que tu avais

Ça t’aurait plutôt profité

Ce p’tit séjour à l’étranger

Mais j’ai changé moi

Sûr tu dois m’trouver bien grandi

J’tai pas donné beaucoup de soucis

Mais cependant faudrait pas croire

Que j’ai pu pousser sans histoires.

 

Ah ! Te voilà toi

Serait bien temps que tu reviennes

Serait bien temps que tu t’souviennes

De ceux qu’t’as laissés derrière toi

D’celle qui fit feu d’toute sa tendresse

Qui eu toujours d’l’amour de reste

Afin qu’t’on retour de passion

Ne tombe aussi sur notre front

Mais j’peux bien le dire, va

Toi qui ne m’as même pas donné

Juste c’qu’il faut d’temps pour t’aimer

Parfois j’ai eu besoin de toi

Une père c’est trop doux quelquefois.

 

Ah te voilà toi

Mais n’te prends pas pour le père prodigue

Pour ton retour la table est vide

On n’a pas tué le veau gras

Ce serait beaucoup trop facile

De revenir d’un pas tranquille

Dans ce qui n’est plus un chez-toi

Tu peux regarder, va

T n’verras rien qui t’appartienne

Pas un objet qui ne te retienne

On t’a effacé de nos joies

Comme toi tu nous effaças

Tu peux fouiller

Tu n’trouveras rien qui t’appartienne

Pas un objet qui te retienne

Ni ne te retiennent nos bras

Ta place n’est pas sous notre toit

Ta place n’est plus sous notre toit

CHANSON

A écouter : cliquer sur la photo ci-dessous.

Pere prodigue

AUTRE

De nos jours, la bande dessinée aborde également le sujet. Ainsi "Le père des étoiles" de S. Piquet (Editions Dargaud, 2016).

Le pere des etoiles s piquet ed dargaud 2016

 

 
 
 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #90

MARDI 21 JUIN 2016

cocktail.culture.rots@gmail.com

cocktail-culture-rots.fr

Capture 2

FÊTE DE LA MUSIQUE

13796 926 fete musiqueok

Dans les bonnes choses réalisées par la République, la fête de la musique est une belle création. Ne nous privons pas de ce plaisir et sortons : tout le monde s'en trouvera bien :   les artistes et nous.

TROIS PETITES NOTES DE MUSIQUE

268

Trois petites notes de musique
Ont plié boutique
Au creux du souvenir
C'en est fini de leur tapage
Elles tournent la page
Et vont s'endormir

Mais un jour sans crier gare
Elles vous reviennent en mémoire

Toi, tu voulais oublier
Un p'tit air galvaudé
Dans les rues de l'été
Toi, tu n'oublieras jamais
Une rue, un été
Une fille qui fredonnait

La, la, la, la, je vous aime
Chantait la rengaine
La, la, mon amour
Des paroles sans rien de sublime
Pourvu que la rime
Amène toujours


Une romance de vacances
Qui lancinante vous relance

Vrai, elle était si jolie
Si fraîche épanouie
Et tu ne l'as pas cueillie
Vrai, pour son premier frisson
Elle t'offrait une chanson
A prendre à l'unisson

La, la, la, la, tout rêve
Rime avec s'achève
Le tien n'rime à rien
Fini avant qu'il commence
Le temps d'une danse
L'espace d'un refrain

Trois petites notes de musique
Qui vous font la nique
Du fond des souvenirs
Lèvent un cruel rideau de scène
Sur mille et une peines
Qui n'veulent pas mourir

Cd montand 01

A ECOUTER

Cliquer sur l'image pour écouter la chanson.

Notes musique

 

L'ETE

C'est aussi l'été, même en Normandie. Ce sont les promesses des beaux jours, vraissemblablement du soleil, d'un je ne sais quoi de fluide et de joyeux.

POEME

Midi, Roi des étés, épandu sur la plaine,
Tombe en nappes d'argent des hauteurs du ciel bleu.
Tout se tait. L'air flamboie et brûle sans haleine ;
La Terre est assoupie en sa robe de feu.

L'étendue est immense, et les champs n'ont point d'ombre,
Et la source est tarie où buvaient les troupeaux ;
La lointaine forêt, dont la lisière est sombre,
Dort là-bas, immobile, en un pesant repos.

Seuls, les grands blés mûris, tels qu'une mer dorée,
Se déroulent au loin, dédaigneux du sommeil ;
Pacifiques enfants de la Terre sacrée,
Ils épuisent sans peur la coupe du Soleil.

Parfois, comme un soupir de leur âme brûlante,
Du sein des épis lourds qui murmurent entre eux,
Une ondulation majestueuse et lente
S'éveille, et va mourir à l'horizon poudreux.

Non loin, quelques boeufs blancs, couchés parmi les herbes,
Bavent avec lenteur sur leurs fanons épais,
Et suivent de leurs yeux languissants et superbes
Le songe intérieur qu'ils n'achèvent jamais.

Homme, si, le coeur plein de joie ou d'amertume,
Tu passais vers midi dans les champs radieux,
Fuis ! la Nature est vide et le Soleil consume :
Rien n'est vivant ici, rien n'est triste ou joyeux.

Mais si, désabusé des larmes et du rire,
Altéré de l'oubli de ce monde agité,
Tu veux, ne sachant plus pardonner ou maudire,
Goûter une suprême et morne volupté,

Viens ! Le Soleil te parle en paroles sublimes ;
Dans sa flamme implacable absorbe-toi sans fin ;
Et retourne à pas lents vers les cités infimes,
Le coeur trempé sept fois dans le Néant divin.

Leconte de lisle

Leconte de lisle


 

 
 
 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #91

VENDREDI 8 JUILLET 2016

Capture 2

cocktail.culture.rots@gmail.com

cocktail-culture-rots.fr

INTRODUCTION

Une dame, sur la demande insistante de ses petits enfants, relate ce dont elle se souvient  durant la seconde guerre mondiale. Elle souhaite rester anonyme.

8 7

 

TEXTE : PARTIE I

7 4

 

 

 

 

A ma petite fille L. qui ce jour me supplie d’écrire quelques lignes sur ce que nous avions vécu pendant la guerre 40-44, affreux souvenirs qui depuis longtemps étaient rangés dans notre bibliothèque mentale.

 

LITHAIRE

4 4

C’était pendant l’occupation. Cela faisait un bon moment, bien avant mes six ans, que j’apercevais avec mes yeux du même âge, des hommes tous habillés de même. C’était une drôle de couleur verte. Ils allaient parmi nous dans nos rues et chemins de campagne; ils avaient même installé un haut grillage qui prenait la place face à l’église. Maman appelait cet endroit « la commandature ». Ils ne parlaient pas comme nous mais les grands disaient qu’ils donnaient des ordres et que les habitants du village de Lithaire devaient obéir. Obéir, un enfant de mon âge ne savait pas expliquer les choses mais je les pressentais, je les devinais sans poser de questions. Je continuais de jouer.

Il advint que le jour où elle n’eut plus de bougies, maman alluma le soir des petites pastilles posées dans l’eau et emprisonnées à la surface trônant sur une assiette. Leur éclairage était faible, mais cela nous permettait de nous diriger dans la pièce. L’inquiétude m’abandonnait alors, le pétrole se faisait rare, mais malgré tout cela, les jours s’additionnaient.

5 4

Pour améliorer l’ordinaire, maman s’était trouvé un emploi à Baupte à 25km de Lithaire. Très tôt le matin elles étaient plusieurs à monter dans un camion. Cela ne me plaisait pas du tout car je craignais qu’elle ne revienne pas. Toute la journée à Baupte, dans les marais asséchés, maman et ses compagnes découpaient des plaques de tourbe qui servaient au chauffage. Elles devaient les entasser dans des wagonnets placés sur des rails. La maladresse d’une de ses compagnes fit qu’un wagonnet la heurta et lui ouvrit le genou droit. Elle fut soignée d’une façon grossière car toute sa vie elle garda sous la peau  une poudre noire de la forme de la cicatrice. Adieu les plaques de tourbe qu’elle rapportait avec permission. Ce jour-là j’eus très mal au ventre de la voir couchée et bloquée dans son lit, impossible de se lever. Je la forçais à me faire voir son pansement.

Je devins moins espiègle, je marchais bien dans les fossés comme elle me l’ordonnait afin de ne pas être renversée par un camion. Il me fallait faire seule deux kilomètres pour aller en classe et autant pour revenir. J’aimais aller en classe, tout m’intéressait, mais ce parcours, je le faisais la peur au ventre. Si l’atmosphère était calme, avec mes amies nous tirions nos sabots et nous marchions pieds nus sur la route goudronnée de Lithaire à la Haye du Puits. J’aimais beaucoup cela, quelquefois nous jouions à la toupie et aussi au cerceau. C’était à la sortie de l’école mais ordre était de nous cacher dans le fossé si un avion piquait afin de ne pas être atteintes par la rafale, mais cela n’arriva jamais.

3 2

Maman se remettait doucement. Il lui arrivait de se mettre debout et de marcher la jambe raide. Un jour près de la maison, les hommes verts sont là. A plusieurs, ils fouillent le ruisseau, celui qui m’aide à faire glisser mes petits bateaux. «Ils font quoi?» Je me permets d’aller voir, je suis à environ 200 mètres de notre maison, juste derrière eux, ils tiennent des grands tubes ou quelque chose comme cela, ils ne parlent pas comme nous. Un des hommes s’aperçoit de ma présence et prononce un «raousteveck» guttural qui me fera fuir vivement et secouera longtemps mes 5 ans.

Depuis quelques temps, des engins font du bruit dans le ciel, ils rasent même nos arbres, les grands les appellent des avions. Une fois maman vient voir appuyée sur le balai, la brosse calée sous son bras. Elle marche de mieux en mieux et moi je respire mieux. De dessous des avions sortent des papiers blancs, beaucoup, beaucoup, ils vont se nicher partout dans les arbres, dans les jardins, sur nous. Les voisins ainsi que les miens lisent ce qui est écrit dessus. J’entends «tracs et débarquement". Je ne comprends rien, rien. J’ai très peur.

2 5

Je pars tous les jours à l’école et j’ai peur sur le chemin. La route est longue à pieds pour mes petites jambes, mais j’y vais. J’ai 6 ans, j’apprends à lire, à écrire, à compter, tout m’intéresse «pas sotte» dit la maitresse à maman. Je rase chaque jour le grand grillage de la commandature, je passe «raide» devant un homme vert qui tourne près du grillage. Depuis deux jours, il m’appelle gentiment «coming, coming»; je l’ignore, ordre est donné par maman de ne pas leur parler et de rien prendre d’eux. Peut-être que le lendemain, je ne sais plus, de loin j’ose lever les yeux sur lui, il m’appelle «coming, coming» à travers le grillage il me tend un bout de pain, d’un geste rapide je lui arrache, je me mets à courir vers l’école. Comme il était bon ce pain serré et brun, mais j’avais désobéis.

Malgré les évènements la vie continuait, ma vie d’enfant inconsciente mais anxieuse se passait bien. Ma sœur ainée avait été placée à Caen sous le contrôle de cousins; elle avait presque 17ans, elle me manquait beaucoup, c’était ma deuxième mère.

Nous avions du mal à vivre; aussi les nèfles des haies, les fraises des bois, les vignottes sauvages, tout était délicieux et améliorait l’ordinaire pour une petite sauvage. Il nous arrivait de partir à la mer, maman nous portait le pain, le beurre de chez la tante M. M. et installés sur les rochers, nous mangions crus les moules, les coques, les chapeaux chinois. C’était bon pour des marcheurs qui venaient de faire 4 à 5 kms à pieds. Les coquillages je les préfère toujours ainsi en tous cas, presque pas cuits.

Maman élevait des lapins. Nous allions Dédé et moi à la recherche d’herbe, pas trop loin, tout éloignement de la maison m’était pénible, sauf pour aller à l’école. Le soir, nous étions nourris d’une soupe appelée panade. Elle cuisait longtemps à la cheminée dans le chaudron. Il y avait du lait entier, des croutons de pain complet, du sucre cassonade et de la crème ajoutée au dernier moment. Le tout était accompagné d’un gros morceau de beurre, c’était tout simplement délicieux pour une espiègle au ventre affamé. Le lit s’en trouvait plus doux et là mon inquiétude disparaissait.

Ma sœur M. aidait maman. Une nuit avant que G. parte pour Caen, nous étions tous couchés dans la même pièce répartis dans les deux lits de coin. M. avait des problèmes de digestion, aussi maman brava l’interdit et alluma une petite bougie pour mieux situer la chose. Par malchance, deux hommes verts patrouillaient et frappèrent si fort à la porte que j’en tremble encore. Avant d’ouvrir la porte, maman cacha ma sœur ainée sous le lit de plumes lui interdisant de bouger. Pourquoi? Je ne le savais pas. Elle leur ouvrit la porte et leur fit voir Madeleine qui rejetait son repas dans une cuvette. Dédé et moi regardions bouche bée ces deux Allemands qui étaient visiblement en colère. Quand je vis un des deux hommes prendre le bras de maman et voulant l’attirer dehors, tel un chat, je bondis du lit et grimpas dans ses bras et tremblante mais hardie je repoussais l’Allemand en criant «Maman!». Oh que j’avais peur, je pensais qu’il voulait nous la prendre. Cela fit réagir le second qui surpris fit rapidement sortir le coéquipier. «Ya Ya» prononça- t-il. Ils partirent et la petite famille retrouva son calme. Des années après, j’ai compris. Je remercie cet honnête soldat ennemi qui sauva maman et sa famille de la honte.

 

UNE GROSSE BETISE

1 6

Après cet évènement, je percevais les choses de mieux en mieux. Je devins plus réceptive, je compris ce dont ces hommes étaient capables. Je n’aimais pas du tout qu’ils touchent à nos ruisseaux, à nos chemins, qu’ils grimpent sur le Mont-Castre et qu’ils nous houspillent vertement. Sans le savoir, j’étais patriote et je leur fis savoir un jour. Avec maman nous sortions de chez le boulanger et maman tenait son gros pain dans les bras. J’en profitais pour la semer et grimper précipitamment sur un mur. Devant un groupe de soldats qui passait aux pas cadencés, je lançais «vive de Gaulle,  à bas les boches!» et je levais les bras en V, signe de victoire. Stupéfait, l’homme de tête arrêta net ses soldats et envoya l’un deux vers nous. Maman pleurait déjà et moi aussi. Je venais de comprendre que j’avais fait une grosse bêtise. Le soldat traversa les quelques mètres qui nous séparaient et pointa son fusil sur le ventre de maman, puis sur le mien et ainsi de suite en disant dans un mauvais français «qu’a dit petite fille?» «Rien, rien dit maman». D’un ton sévère et en nous pointant de l’index il répondit à maman «vous chance car moi Polonais allemand sinon, vous et petite fille, couper cabèche» il nous quitta vivement et regagna le groupe et tous partirent. Ne jamais parler devant les enfants!

Cet acte patriotique me marqua beaucoup. Maman n’avait pas apprécié et je fus sermonnée pendant le retour. J’avais tort, dans ma tête d’enfant j’étais honteuse, je pensais aux plantes qui poussaient au pied du mur sur lequel j’étais grimpée. Par la suite, en allant à l’école je les regardais souvent, elles avaient été témoins de mon inconscience.

Arrivée à la maison tout cela fut raconté à mes deux sœurs et à mon frère. Maman leur lança «votre petite sœur a failli nous faire fusiller». Je ne comprenais pas pourquoi. Que voulait dire fusiller pour une petite fille de sept ans innocente de la guerre. C’est peut-être à partir de ce jour que je devins méfiante sur le chemin de l’école. Je baissais les yeux en longeant le grillage de la commandature, mais les jours d’orage, j’étais encore plus terrorisée par l’orage que par la présence de ces étrangers.

J’aimais toujours l’école et d’après la maîtresse, je n’étais pas sotte, ce qui pour mon âge ne voulait rien dire. En plus de l’école, ma joie c’était de grimper partout là où il y avait de la difficulté.

Il advint un jour que maman fut requise de force pour faire la vaisselle à la commandature. Le maire de la commune lui délivra un certificat d’obligation de travail qu’elle garda toute sa vie à cause des représailles.

6 6

F.

NOTE

Les illustrations ont été fournies par l'auteure; vous pourrez lire la suite de ce texte dans la prochaine newsletter.

 

 
 

 

 
Association Cocktail Culture Rots
 
 

Association Cocktail Culture Rots - Newsletter #92

VENDREDI 2 SEPTEMBRE 2016

www.cocktail-culture-rots.fr

cocktail.culture.rots@gmail.com

Capture 2

FORUM

Le forum des associations aura lieu samedi 3 septembre à 9h30. Nous serons présents. Les inscriptions et adhésions ainsi que les demandes de renseignements pourront se faire durant cet événement. Nous aurons plaisir à vous recevoir.

ACTIVITES

Certaines activités n'existent plus : danses, généalogie, scrapbooking...

NEWSLETTERS

C'est une lettre électronique qui nous permet de vous informer et qui nous facilite la communication avec vous. Elle contient aussi des textes et des articles qui nous paraissent intéressants. Pour nous aider, pensez à vous y abonner.

INFORMATIONS

Les activités et les opérations de 2016-2017 vous sont présentées ci-dessous. Le site est progressivement mis à jour pour les détails.

PATRIMOINE

Cocktail Culture participera à l'animation de ces journées le dimanche 18 septembre de 9h30 à 12h30. Une équipe vous permettra de visiter le clocher de l'Eglise de Rots, à partir duquel vous pourrez admirer le panorama d'une partie de notre village.

PETANQUE

Même si nous sommes au nord de la France, nous aimons la pétanque. Les séances ont lieu les mardis toute l'année à 20h15.

CLUB REMUE-MENINGES

C'est une activité particulière dont le nombre de places est limité. Il s'agit d'une activité permettant d'utiliser sa mémoire en créant les conditions d'une gymnastique intellectuelle.

INFORMATIQUE

Les animateurs définiront leur programme en fonction des demandes de personnes intéressées. Pour ce faire, une réunion aura lieu le lundi 12 septembre à 17h.

RANDONNEES PEDESTRES

Elles ont lieu une fois par mois. Le calendrier sera dévoilé lors du forum.

ATELIER CUISINE

Ces ateliers s'adressent aux adultes et aux enfants. Ils auront lieu une fois par mois, le mercredi.

ATELIER PHOTOS

Cet atelier concernera les anciens et les débutants, une fois par mois, le samedi.

ATELIER FLORAL

Il aura lieu le lundi une fois par mois.

ARTS PLASTIQUES

Destiné aux enfants et adultes, l'atelier est complet pour les enfants.

ROTS, RENDEZ-VOUS 44

Il s'agit d'une entité dont le but est d'aider la Municipalité dans la réalisation et l'organisation d'évènements ayant un lien avec la libération de Rots.

CONCLUSION

C'est une présentation succinte pour laquelle vous trouverez les détails sur notre site et aussi sur notre page Facebook.