70e Anniversaire de la libération

Logo 70e

L’organisation pour les festivités du 70e anniversaire de la Libération arrivent dans leur phase opérationnelle. Celles de Rots, qui ont été homologuées, commencent à être affinées.

Rendre hommage à nos libérateurs reste un objectif. Le plus important demeure la transmission de la Mémoire aux jeunes générations. C’est pourquoi nos activités s’articulent autour du Relais de la Mémoire.

                                                                                                 Abdallah Akremi

Sans 25

Nos manifestations ont commencé le mardi 15 avril 2014.

                                                                                                                 Abdallah

Affiche 1

DEROULEMENT

Allocution du Maire

MMES & MRS, bonsoir,

Je suis très heureux de vous accueillir ce soir dans cette salle du centre d’animations, à l’invitation du Comité de Pilotage du 70é anniversaire.

Ce Comité est composé de membres du Conseil Municipal, de de membres de Cocktail Culture et d’autres associations et de sympathisants.

Après les 55, 60 et 65é, voici le temps du 70é que nous voulons aussi réussi que les précédents.

Après les échanges et différents témoignages avec les plus jeunes d’entre nous, nous découvrirons le livre de Christian Leménécier, « Chronique d’un été brûlant ». Si j’ai bien compris, Christian L. était un jeune habitant de Rots de 17 ans en 1944.

Si ce livre existe, et qui vous sera présenté dans le détail tout à l’heure, c’est grâce à 3 personnes.

La toute première et la plus importante est l’auteur qui vit dans le sud de la France, et que j’espère rencontrer dans quelques semaines.

Si ce livre existe aujourd’hui, c’est grâce aussi à notre toujours jeune, pétillant et…tenace Max Planchon qui a exhumé du fond d’un tiroir ce récit et qui a convaincu son auteur d’en faire un livre ! (1)

Ce travail conséquent, enrichi de photos, n’aurait pu se faire sans l’aide plus que technique d’Alain Delhommeau, notre ancien directeur d’école que l’on ne présente plus et qui, comme chacun sait, est féru d’Histoire de Rots.(2)

Je tenais, au nom du Conseil Municipal et de tous les habitants de Rots, à vous féliciter et vous encourager, vous et toutes les personnes qui vous ont aidés dans cette aventure pour cette excellente initiative et ce travail remarquable qui portent haut les couleurs de Rots !

Bravo et merci à vous !

 

Jacques Virlouvet, Maire de Rots

Diapositive1

Patricia Leullier, Présidente du Comité de Jumelage

        Abdallah Akremi, Président de Cocktail Culture

        Vous retracent la rétrospective des précédentes éditions

Diapositive2

Vous parler de l’édition 2004 du Relais de la Mémoire, c’est aussi vous parler de celle de 2009 car les rituels, la communion populaire et l’esprit de fraternité ont traversé ces événements de la même manière intense.

          Diapositive3

Les rituels

Ce sont les visites des cimetières Américain, Anglais, Allemand et Canadien.

Les points forts ont été les cérémonies aux stèles de Rots et du cimetière Américain.

Diapositive4

L’esprit de fraternité trouve son expression d’abord dans les relations nouées par les populations de Rots et Lasson en réservant un accueil très chaleureux à nos invités : les vétérans, les familles, les accompagnateurs, les jeunes… Cela s’est transformé en un élan populaire qui a donné une âme à notre village.

Diapositive5

La communion populaire se réalise lors des émouvantes visites aux cimetières ; mais cela se réalise aussi lors des rencontres conviviales dans le village. Le point d’orgue, qui fait notre fierté, est sans conteste la cérémonie finale de l’Arbre, symbolisant le Relais de la Mémoire. L’émotion, non dénuée de bonheur, est palpable et donne envie de se retrouver 5 ans plus tard. N’est-ce pas le cas ?

Diapositive6

Diapositive7

Diapositive8

Diapositive9

Diapositive10

Diapositive11

Diapositive12

Diapositive13

Diapositive14

Diapositive15

Diapositive16

Diapositive17

Diapositive18

NOTES

( 1) En fait, il ne s’agit pas d’un tiroir. Un jour, l’auteur s’adresse à la postière du village lui demandant où trouver des extraits de presse sur le sujet qui l’intéresse.

Celle-ci le dirige vers Max Planchon, alors Président de Cocktail Culture et connu comme tel.

Conformément à son attachement à l’association, Max s’occupe de cette affaire et convainc Christian de publier ses notes aboutissant à cette réalisation de Cocktail Culture.

(2)- Rendons justice à Alain Delhommeau. Le livre s’est également réalisé car il a donné sa caution intellectuelle. Il s’est ensuite occupé de la partie non commerciale du projet : conception et finalisation de la couverture, rédaction de l’Avant-Propos, choix et commentaires des illustrations, conception de la carte de situation des événements, multiples corrections, liens avec la graphiste et l’imprimeur, rencontres avec les musées et certains points de vente…Il est en effet aussi responsable de la réussite de cet évènement.